Plateforme d'appels à candidatures

cfi-naila-2017

Ouvert

NAILA - Nouveaux acteurs de l'information en ligne africaine

Accompagnement à la professionnalisation de pure players / Presse en ligne

Jours

Heures

Minutes

Secondes


16 juin 2017
28 juillet 2017 - 13:00:00 GMT
Afrique francophone
Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Togo, République Démocratique du Congo, Guinée, Cameroun, Burkina Faso, Tchad, Mali, Niger
Pure players (uniquement) : entreprises médias présentes uniquement en ligne
10 pure players

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes un pure player en Afrique francophone? CFI lance un appel à candidatures pour vous accompagner pendant 18 mois
Contexte

La révolution numérique a contribué à reconfigurer l’espace médiatique en profondeur, fortement influencée par les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. En créant une rupture dans les modes de traitement de l’information, le numérique a profondément modifié le rapport à l’information : une accélération du traitement de l’actualité, un accès au contenu facilité (prolifération des applications sur mobiles, réseaux sociaux), une information personnalisée et choisie, une participation plus grande des lecteurs au contenu (forums, chats, commentaires). Confrontés à ce défi, les médias traditionnels ont dû diversifier leurs modalités de fabrication, de production et de diffusion de l’information, tout en redéfinissant les contours de leurs modèles économiques et éditorial, et leurs modes de fonctionnement au sein des rédactions.
Aujourd’hui, très rares sont les titres de presse écrite ou de médias traditionnels (radios, TV) qui n’ont pas développé leurs sites en ligne ou applications accessible via les smartphones ou les tablettes. Parallèlement, de nouveaux acteurs, dit pure players, d’abord peu nombreux, y ont fait leur apparition.

L’Afrique n’a pas échappé à ce tournant, et voit aujourd’hui se développer un nombre important de pure players, proposant une information en ligne qui mobilise différents acteurs, avec des stratégies d’appropriation et de positionnement spécifiques. Depuis quelques années, le nombre de pure players explose, et ce notamment grâce à une création rapide et peu coûteuse. Mais de nombreux défis, sur les plans socio-professionnels et économiques restent à relever. A ce titre, CFI souhaite soutenir le secteur de la presse en ligne en Afrique par la mise en place d’un projet destiné à accompagner la professionnalisation de certains pure players issus d’Afrique francophone en les appuyant de leur structuration et leur développement.

Objectifs du programme

A travers différents ateliers et formations, ainsi qu’un accompagnement de chaque bénéficiaire, le projet NAILA – Nouveaux Acteurs de l’Information en Ligne Africaine a pour ambition de soutenir une dizaine de pure players, implantés en Afrique francophone, et de les accompagner dans la structuration de leurs modèles économique et éditorial, en phase avec les enjeux professionnels et commerciaux de l’offre de contenu sur internet. Le projet a également pour objectif d’appuyer le développement de projets éditoriaux innovants au sein des rédactions, devant permettre une diversification de l’offre et de nouvelles modalités de construction de l’information. Il visera enfin à donner davantage de crédibilité et de légitimité à ces médias qui souffrent parfois d’un manque de reconnaissance auprès des acteurs du secteur dans sa globalité.

Les objectifs du projet :

  •  Renforcer la viabilité économique, technique et éditoriale des médias en ligne sélectionnés
  •  Accompagner le développement de projets innovants et performants en lien avec les besoins du secteur
  •  Donner aux professionnels des médias les outils et les cadres d’expression nécessaires au renforcement de leur légitimation et de leur crédibilité dans le secteur
Descriptif et contenu du programme

Sur une durée de 18 mois, CFI s’attachera à proposer diverses actions de formations à la fois régionales et bilatérales, qui agiront sur les leviers suivants :

  1. Renforcer les compétences des journalistes dans les techniques professionnelles liées aux spécificités de la production, du traitement et de la diffusion de l’information en ligne ;
  2. Accompagner et suivre le développement de projets éditoriaux innovants au sein des rédactions, selon des besoins identifiés et adaptés à la structure et au contexte de chaque média ;
  3. Conseiller les dirigeants et rédacteurs en chef sur l’optimisation des modèles économiques et les stratégies financières et managériales nécessaires à la viabilité et la pérennisation de leur structure ;
  4. Instaurer et encourager un dialogue entre les différentes parties prenantes du secteur afin de permettre aux médias bénéficiaires de gagner en image, légitimité, et crédibilité auprès des professionnels du secteur.

 En régional, il sera prévu notamment :

  • Des sessions de renforcement aux techniques d’écriture et d’enquête sur le web (16-21 octobre – 13-18 novembre)
  • Des ateliers de réflexion et de travail sur des thématiques de fond :
    - Les business models et la diversification de revenus (4-8 décembre)
    - Le positionnement éditorial, marketing et communication des pure players (12-17 février 2018)
    - Le management des ressources humaines au sein des pure players (23-26 avril 2018)
  • Des sessions de formations :
    - Au datajournalisme et à la visualisation de l’information (4-13 juin 2018)
    - Au tournage de vidéos innovantes et montage de vidéos éditées (23-28 juillet 2018)
    - A la création et l’animation d’une webradio (10-14 septembre 2018)
    - A l’innovation sur les réseaux sociaux (5-8 novembre 2018)

En bilatéral, un accompagnement et supervision, à distance et in situ, seront prévus tout au long du projet afin de garantir un suivi sur mesure et adapté aux besoins de chacun des médias bénéficiaires. Cet accompagnement prendra en compte des besoins identifiés en termes de stratégie, management et développement de projets innovants lors du séminaire de lancement du projet pour les médias qui le souhaitent et dont le projet est viable et réaliste. Cet accompagnement visera à renforcer les compétences éditoriales, techniques ou économiques des pure player sélectionnés. Il s’agira, par exemple, d’accompagner le renforcement de compétences et la professionnalisation en web-journalisme, encourager la production d’une information plurielle et indépendante, permettre la pérennisation des activités des médias en ligne et soutenir leur réflexion sur la structuration de leur projet (établissement de modèles économiques, organisation et management.

Enfin, un concours sera organisé afin de récompenser les meilleures initiatives éditoriales développées dans le cadre du projet.

Public et conditions d'éligibilité

À qui s'adresse ce dossier de candidature ?

Ce programme s’adresse uniquement à des pure players, à savoir des entreprises médias présentes uniquement en ligne, ayant développé des contenus informatifs numériques, et qui souhaitent renforcer leur activité et leur fonctionnement tant sur le plan des contenus que du modèle économique et du management.

Le programme est réservé aux entreprises installées dans les 11 pays suivants : Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Togo, République Démocratique du Congo, Guinée, Cameroun, Burkina Faso, Tchad, Mali, Niger.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • Etre un Jeune entreprise de moins de 5 ans, ayant développé des contenus informatifs numériques et souhaitant se professionnaliser et se structurer en tant que pure player ;
  • Etre un site d’information en ligne indépendant déjà bien établi dans le secteur et souhaitant renforcer son fonctionnement sur le plan éditorial, économique et managérial ;
  • Etre basé dans un pays d’Afrique francophone (grande majorité de l'équipe est basée in situ ainsi que le patron et le rédac chef)
  • La ligne éditoriale des médias doit être généraliste. Dans le cas de médias d’information sectoriels (économie, culture etc.), ou destinés à un public particulier (femmes, jeunes, décideurs), le contenu doit avoir un minimum de portée généraliste. Les médias exclusivement spécialisés ne sont pas éligibles (football, cuisine, beauté, pêche, cyclisme, etc.)
  • Les candidats doivent indiquer dans quels secteurs ils pensent avoir besoin d’accompagnement (commercial/modèle économique, éditorial, technique, innovation); ils peuvent également proposer des thématiques de développement de projets innovants (vidéo mobile, data journalisme, drones, contenu viral/social).

Elles devront également :

  • Être une structure légalement enregistrée et dotée de la personnalité juridique
  • Avoir leur siège dans l’un des pays suivants : Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Togo, République Démocratique du Congo, Guinée, Cameroun, Burkina Faso, Tchad, Mali, Niger
  • Avoir un compte bancaire au nom de la structure, ou être en capacité d’en créer un très rapidement.
  • Avoir une rédaction et un rédacteur en chef basé dans le pays originaire du média
Modalités financières et prise en charge

CFI prendra en charge l’ensemble des frais relatifs à la venue et au séjour sur place des participants lors des formations (transport international, hébergement, repas sur place, frais de visa).

Candidatures

Pour postuler, les candidats doivent fournir, en français, les éléments suivants :

1 - Une lettre d’engagement du responsable/rédacteur en chef confirmant et s’engageant sur les points suivants :

  • son intérêt pour le projet et les raisons qui le poussent à postuler (1 page max)
  • sa participation et/ou celle du journaliste à l’intégralité des actions de formation

2 – Des pièces justificatives :

  • un CV du responsable du média
  • une présentation de 2 pages maximum du média mettant en avant :
    - Composition de l’équipe, organigramme, date de création ;
    - Ligne et positionnement éditorial,
    - Ambitions et projet(s) de développement et les éventuels opportunités et freins qui les sous-tendent.

Seuls les dossiers complets seront pris en considération.

Terminé
Ouvert
Presse en ligne