Les derniers appels

cfi-lectures-numeriques-liban

Ouvert

Lectures numériques : soutien aux médias libanais francophones

Développement des médias en ligne / TV, Radio, Web et Presse

Jours

:

:


10 novembre 2017
17 décembre 2017 - 19:00 TU
Liban
Liban
Médias traditionnels et jeunes structures
4 projets
Un projet CFI, financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et piloté par l’ambassade de France au Liban

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

« Lectures numériques » vise à accompagner les médias libanais dans le développement de contenus informatifs numériques francophones

Le développement des médias en ligne dans toutes les régions du monde, et, de manière plus visible dans le monde arabe, transforme en profondeur le secteur des médias, et plus généralement les sociétés. « Lectures numériques » vise à soutenir les acteurs francophones libanais de ce changement en leur apportant un accompagnement qui permettra de développer et structurer l’offre éditoriale francophone libanaise au bénéfice de toutes les tranches d’âge du lectorat francophone du Liban et du lectorat francophone vivant en dehors du Liban qui s’intéresse au Liban et au Proche-Orient . « Lectures numériques » s’est donc fixé comme objectif de soutenir, au Liban, 4 porteurs de projets de plateformes numériques francophones ou qui visent à le devenir.

Les bénéficiaires

« Lectures numériques » s’adresse aux médias, ayant développé des contenus informatifs numériques francophones qui souhaitent accroître leur audience et viabilité économique à travers l’évolution de leurs stratégies éditoriales, numériques et marketing pour une adaptation aux réalités économiques et techniques de leur environnement. 

« Lectures numériques » est réservé aux medias installés au Liban. Pour candidater, les médias doivent disposer d’un site web en français.
Les projets dont le rayonnement est régional seront fortement prioritaires.

Les actions soutenues

Les projets définis par les médias et soutenus par « Lectures numériques », concerneront des actions visant à renforcer les compétences stratégiques, éditoriales, de communication, de promotion, techniques ou économiques des acteurs de 4 médias numériques francophones au Liban.

Les actions devront, par exemple, porter sur la pérennisation des activités des médias en ligne et soutenir leur réflexion sur la structuration de leur projet (définition de modèles économiques, organisation et management), accompagner la diversification des lecteurs, le renforcement de compétences et la professionnalisation en web-journalisme, encourager la production de contenus pluriels et indépendants. La structuration des organisations professionnelles et les partenariats entre les acteurs concernés et la société civile, ainsi que les échanges professionnels et l’émergence de projets innovants seront encouragés.

Quelques exemples d’actions (liste non exhaustive) :

Professionnalisation des acteurs des médias numériques (actions prioritaires)

  • Accompagnement en stratégie éditoriale numérique (contenu enrichi, interactivité avec le lecteur, utilisation des réseaux sociaux, lecture sur tous supports connectés,…) ;
  • Accompagnement en stratégie marketing (base de données, campagne, utilisation des réseaux sociaux, événements/partenariats/offres hors médias, monétisation de l’offre,…) ;
  • Accompagnement en renforcement des compétences journalistiques avec la définition d’un plan de formation aux bases du journalisme, à l’écriture web, à la production multimédia (son, vidéo, infographie, etc.), à l’utilisation des réseaux sociaux et autres outils participatifs ;
  • Réalisation de formations techniques liées au développement du site des médias et aux différentes applications numériques facilitant la lecture et l’interactivité avec le lecteur.

Pérennisation des activités des médias numériques

  • Appui à la définition d’un plan de développement de l’offre éditoriale francophone numérique (nouveaux publics visés, nouveaux contenus, enrichissement numérique, interactivité avec le lecteur,…) ;
  • Appui au renforcement du site en phase avec la ligne éditoriale (Renforcement de son ergonomie ; intégration des nouvelles fonctionnalités (interactivité, espaces multimédias,…) ;
  • Appui au développement d’applications numériques facilitant la lecture ;
  • Appui à la mise en place d’une organisation du travail adaptée aux projets de développement du média ;
  • Accompagnement à l’expérimentation d’outils innovants sur le web (géolocalisation, factchecking, datavisualisation, ...) ;
  • Appui au développement et diversification de ressources propres et de nouveaux modes de financement ; Appui au développement d’une offre événementielle hors médias (lieux, partenariats, événements…).

Les actions indiquées comme prioritaires feront l’objet d’une attention particulière lors de la sélection par le jury.

Les dates clés

« Lectures numériques » accompagnera un cycle d’actions de soutien de 12 mois maximum. L’ensemble des actions devront être achevées au plus tard le 31 décembre 2018.

Le planning est le suivant :

  • Publication de l’appel à projets : 10 novembre 2017
  • Date limite de réception des candidatures sur la plateforme en ligne : 30 novembre 2017 à 20h00 (Liban) - (aucun délai supplémentaire ne sera accordé) ;
  • Communication de la liste des projets présélectionnés entre le 12 et 14 décembre 2017 ;
  • Audition en présentiel des candidats présélectionnés à Beyrouth ou à travers l’utilisation d’une application numérique comme Whatsapp ou Skype à partir du 20 décembre 2017 ;
  • Sélection finale des médias bénéficiaires rendue publique avant le 31 décembre 2017 ;
  • Processus de signature des contrats de collaboration avec les bénéficiaires retenus à partir du 02 janvier 2018 ;
  • Démarrage des actions à compter du 22 janvier 2018 ;
  • Fin de l’accompagnement des projets sélectionnés : 31 décembre 2018
Les partenaires de « Lectures numériques »

CFI, l’agence française de coopération média, met en œuvre la politique française d'aide au développement en faveur des médias du Sud pour le compte du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Elle accompagne les acteurs publics ou privés du secteur des médias afin de renforcer les processus de modernisation et de démocratisation que la France souhaite soutenir.

Le projet « Lectures numériques » est financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE). L’ambassade de France au Liban pilote le projet. Les travaux sont conduits par CFI.

Financement et modalités de l’accompagnement pour chaque projet media

Les accompagnements se réaliseront sous la forme de transferts d’expertise (séminaire, coaching personnalisé) et de sessions de formation. Le montant total de l’accompagnement par projet est plafonné à 50.000 euros maximum.

Les projets ne peuvent pas faire l’objet d’un double-financement pour le même projet remis par le MEAE, l’Ambassade de France au Liban ou par l’opérateur CFI.

Chaque média bénéficiaire de « Lectures numériques » signera un protocole d’accord d’engagement réciproque avec CFI.

Jury de sélection et critères d’évaluation

Après l’étude de la recevabilité des dossiers, un comité de sélection composé d’un représentant de l’ambassade de France au Liban et de 3 représentants CFI, se réunira pour établir la liste des projets présélectionnés.

Dans un deuxième temps, les porteurs de projets présélectionnés seront invités à des entretiens organisés à Beyrouth ou à travers une plateforme téléphonique numérique pour soutenir leur projet devant le jury. La liste définitive des projets retenus sera rendue publique après les délibérations du jury et avant le 31 décembre 2017.

Le jury sélectionnera les projets à partir de la grille de notation ci-dessous :

Contenu et pertinence du projet (40/100) 

  • pertinence du projet dans l’environnement libanais ;
  • pertinence du projet par rapport aux publics ciblés ;
  • pérennisation de l'activité et durabilité du résultat ;
  • degré d’innovation du projet.

Capacité de gestion et expertise des porteurs de projet (30/100)

  • expérience et expertise de l'équipe dans le domaine concerné ;
  • capacités en gestion financière ;
  • capacité en management de projet.

Méthodologie (15/100)

  • cohérence du projet et des activités ;
  • faisabilité.

Budget prévisionnel de (des) offre(s) événementielle(s) hors médias (15/100)

  • éligibilité, clarté et adéquation du budget avec le projet proposé ;
  • rapport coûts/efficacité entre les coûts estimés et les résultats attendus.
Eligibilité

Les structures éligibles doivent appartenir à l’une des catégories suivantes :

  • Jeunes structures, existantes, ayant développé des contenus informatifs francophones numériques (collectifs de blogueurs ou de journalistes-citoyens, web-radios, web TV, pure-players…)
  • Médias traditionnels ayant développé une offre numérique francophone (radio, TV, presse écrite, agences de presse, etc.) ;

Elles devront :

  • Présenter un seul projet de développement.
  • Être une structure légalement enregistrée et dotée d’une personnalité juridique (association, entreprise, ONG,…), indépendante de tout mouvement politique ou religieux, et être directement responsable de la mise en œuvre du projet.
  • Avoir leur siège au Liban ou leur activité principale au Liban ou dans la région.
  • Avoir un compte bancaire au nom de la structure, ou être en capacité d’en créer un très rapidement.
Composition du dossier de candidature numérique

Le dossier de candidature doit être complété sur la plateforme numérique et rédigé en français.

Seuls les dossiers complets seront pris en considération.
Merci de conserver une copie du dossier déposé.

Terminé
Ouvert
TV, Radio, Web et Presse